Parcoursup : procédure complémentaire, comment ça marche ?

 

Une phase deuxième chance

La phase complémentaire s’adresse aux candidats inscrits en phase principale et qui souhaitent faire des vœux dans des formations où des places sont disponibles. 
Elle est aussi une opportunité, pour les candidats qui n’auraient pas validé à temps leurs vœux le 31 mars, et pour les jeunes qui ne se sont jamais inscrits sur Parcoursup. 
Durant cette phase, les formations pour lesquelles il reste des places vacantes sont listées, qu’il s’agisse de filières sélectives ou non sélectives. Les lycéens peuvent formuler jusqu’à 10 vœux dans ces formations, tout en conservant leurs vœux de la phase principale pour lesquels ils seraient toujours « en attente ». 
Au cours de cette nouvelle phase, la liste des formations proposées évolue en permanence en fonction des réponses des candidats : de nouvelles places peuvent se libérer pendant que d’autres formations se remplissent. 

C’est souvent dans quelques villes de province que des places restent disponibles. Une candidature peut donc impliquer de devoir envisager une mobilité géographique.
 

Attention aux délais de réponse

Comme pour la phase principale, la réponse à une proposition d’admission doit se faire dans le respect d’un délai précis. Il convient d’être très vigilent, particulièrement pour les réponses données aux propositions d’admission durant la phase complémentaire. 
> Pour les propositions d’admission reçues entre le 26 et le 28 juin, les lycéens ont jusqu’au 1er juillet pour y répondre. 
> Entre le 29 juin et le 1er septembre le délai passe à 3 jours. 
> Les propositions reçues le 2 septembre doivent avoir une réponse le 3 septembre. 
> Et enfin, le délai passe à 24h pour les réponses reçues entre le 3 et le 5 septembre.
Attention ! Si les lycéens laissent passer un délai, sans donner de réponse à une proposition d’admission, non seulement ils perdent cette proposition, mais ils sont considérés comme « démissionnaires » de la procédure Parcoursup et perdent ainsi l’ensemble de leurs vœux.
Dans ce cas, ils ont la possibilité de demander la réhabilitation de leurs vœux en envoyant une demande par message via le site Parcoursup dans un délai de 5 jours. 
 

Demander de l’aide à la commission d’accès à l’enseignement supérieur

 

Pendant la phase complémentaire il est toujours possible d’être aidé par la commission d’accès à l’enseignement supérieur.

Cette commission est chargée de proposer, aux lycéens qui n’ont eu que des « non » (pour des filières sélectives) durant la phase principale, des formations proches de leurs vœux initiaux. Pendant la phase complémentaire et plus précisément à partir du 7 juillet, les lycéens « en attente » pour leurs vœux dans des filières non sélectives pourront également saisir cette commission et solliciter un accompagnement.

X
En cours de chargement