MES DROITS A LA FORMATION

Le compte activité recense vos droits à formation : vos heures ainsi que vos points. Ces droits peuvent être utilisés pour effectuer une formation dans le cadre de votre projet professionnel.

 

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet d’acquérir des droits au titre de votre activité professionnelle.

Ce compte est "universel" et "individuel". Les jeunes sortant du système scolaire dès 16 ans (15 ans pour le jeune qui signe un contrat d’apprentissage), dès l'entrée sur le marché du travail (salariés), les demandeurs d’emploi …  disposent d’un compte personnel de formation.  

Les jeunes n'ayant pas encore d’heure de formation sur leur CPF puisqu’ils n’ont pas encore exercé d’activité professionnelle, peuvent beneficier de formations dites prioritaires.
En savoir plus sur le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Engagement Citoyen (CEC) a pour objectif de recenser vos activités citoyennes, et ainsi de vous permettre d’acquérir des droits à formation.

8 activités bénévoles ou de volontariat vous permettent d’acquérir 20 heures sur votre compte d’engagement citoyen (CEC ).
En savoir plus sur le Compte d’Engagement Citoyen (CEC)

Le Compte Professionnel de Prévention concerne les salariés exposés à des facteurs de risques professionnels.

ACTUALITE : La réforme de la formation professionnelle

 

Conseil en Evolution Professionnelle

Le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) est un droit gratuit, réalisé en dehors de l'entreprise, ouvert à tout salarié, demandeur d'emploi et aux travailleurs indépendants.

Il vous permet :

  • de faire le point sur votre situation professionnelle
  • d'engager une démarche d'évolution professionnelle
  • de favoriser l’évolution et la sécurisation de votre parcours
  • d'accroître vos aptitudes, compétences et qualifications en facilitant notamment l'accès à la formation.

Toute personne peut en bénéficier, à titre gratuit, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu'à son départ en retraite, quel que soit son âge, son secteur d'activité, son statut et sa qualification.

Le CEP doit permettre aux bénéficiaires :

  • de disposer d'un temps d'écoute et de recul sur leur parcours professionnel ainsi que d'un suivi par un référent dans les différentes phases du CEP
  • d'accéder à une information individualisée
  • d'élaborer une stratégie d'évolution lui permettant de construire ou de préciser son projet professionnel et de vérifier sa faisabilité
  • de cerner, le cas échéant, les compétences ou les qualifications à faire reconnaître, à acquérir ou à développer
  • de construire un plan d'actions permettant notamment d'identifier les interlocuteurs, les leviers et les financements disponibles pour mettre en oeuvre le projet.

Cinq réseaux  assurent l'offre de services sont : l'APEC pour les cadres, Cap Emploi pour les travailleurs, les Missions Locales pour les jeunes, et les OPACIF pour les salariés.

X
En cours de chargement