Vous avez moins de 18 ans et souhaitez trouver un petit boulot pendant vos vacances ?

C’est possible, mais PAS FACILE !

C'est vrai, selon la loi, vous avez le droit de travailler dès vos 14 ans mais les employeurs sont souvent réticents à l’embauche de mineurs car ils craignent souvent leur manque d’expérience et de maturité, redoutent les formalités administratives … et n'ont que l'embarras du choix pour recruter parmi les "plus de 18 ans " 

Il va donc falloir faire preuve d'une réelle motivation et ne pas attendre que le job tombe du ciel !

I - LEGISLATION
II - COMMENT S'Y PRENDRE
III - si vous ne trouvez pas … 


I - LEGISLATION

Avant toute chose, vous devez bien connaître la législation particulière aux travailleurs mineurs, destinée à vous protéger.

Le tableau ci-dessous la récapitule :

  De 14 à 15 ans De 16 à 17 ans 18 ans et plus
Formalités administratives

Accord parental écrit
Demande écrite à l'inspection du travail (accord tacite 8 jours après l'envoi)
Parents cosignataires du contrat de travail
Visite médicale

Accord parental écrit
Visite médicale
Visite médicale
Emplois non accessibles

Débits de boissons
Activités dangeureuses et pénibles (travail sur machines, port de charges, ...)

Aucun
Durée maximale 7 h par jour
35 h par semaine
Pas plus de la moitié des vacances scolaires
Travail occasionnel en famille autorisé
8 h par jour
35 h par semaine
10 h par jour
48 h par semaine (durée légale : 35 h)
Repos entre 2 jours de travail 14 h 12 h 11 h
Repos hebdomadaire 2 jours consécutifs dont le dimanche
2 jours consécutifs dont le dimanche
1 jour ou plus selon accords
Pause journalière 30 minutes consécutives toutes les 4 h 30 20 minutes toutes les 6 h
Travail de nuit Interdit entre 20 h et 6 h sauf exceptions Interdit entre 22 h et 6 h sauf exceptions 8 h consécutives maximum sauf exceptions
Travail les jours fériés Interdit sauf exceptions Autorisé sauf le 1er mai

 

ATTENTION : ne vous laissez pas tenter par le travail au noir (c'est-à-dire non déclaré), c'est illégal et vous n'êtes pas couvert en cas d'accident

II - Comment s'y prendre

Mettez en avant vos points forts.

Pour trouver un job à votre âge, il faut mettre en avant vos atouts et compétences :
  • Votre principal atout est de coûter moins cher aux employeurs :

* 80% du SMIC si vous avez moins de 17 ans
* 90% du SMIC si vous avez entre 17 et 18 ans

  • Vous n'avez pas de voiture bien sûr, mais peut-être un scooter ou un vélo et de toute façon, les transports en commun n'ont aucun secret pour vous !
  • Il est possible que vous soyez doué en informatique, en langues étrangères, que vous ayez effectué un stage en entreprise, participé à un chantier de jeunes bénévoles, fait une mission de service civique, ...

Et puis surtout, montrez-vous sérieux (attention au look et au langage), motivé, disponible, dynamique et persévérant.

Parlez de votre recherche autour de vous.

N’hésitez pas à impliquer votre entourage : parents, amis, professeurs, voisins, … cela reste le meilleur moyen pour vous de trouver un job d’été.

Pensez à utiliser les réseaux professionnels de la recherche d’emploi, car même si les offres sont rares, une opportunité peut toujours se présenter :

 

Bougez-vous !

Pour trouver un job près de chez vous, de type emploi familial (garde d’enfants, ménage, courses, bricolage, jardinage, …) : déposez des petites annonces chez des commerçants ou dans la boîte aux lettres de vos voisins.
 Si vous désirez travailler en contact avec le public (hôtellerie/restauration : déplacez-vous et allez vous présenter directement sur place).
 Vous pouvez aussi tenter une candidature spontanée, c'est-à-dire envoyer un CV et une lettre de motivation à des entreprises ou commerces ou … dans lesquels vous auriez très envie de travailler.
 Pensez également à contacter les structures dans lesquelles vous avez effectué un stage durant l'année scolaire : comme ces employeurs vous connaissent déjà ils vous proposeront peut-être un remplacement de congés d'été


Ayez les bons outils.

Pensez à vous munir d’un CV et une lettre de motivation adaptés, que vous pourrez
laisser à l’employeur.
Comme vous ne pouvez pas parler de votre expérience professionnelle qui est forcément limitée (!), insistez sur vos expériences personnelles (vous faites régulièrement des travaux de bricolage, de jardinage, vous gardez souvent de jeunes enfants de votre entourage …) ou associatives (vous faites du sport dans un club ou de la musique dans un groupe, …)


III - si vous ne trouvez pas …

Ne le vivez pas comme un échec car être embauché avant 18 ans n’est pas facile, et vous n'avez pas perdu votre temps : vous vous êtes "entraîné" et vous serez plus performant quand vous aurez 18 ans

Des alternatives au job

 

Voici quelques  pistes pour occuper votre été et vivre de nouvelles expériences à valoriser lors de la recherche d’un job et sur votre CV !

Service civique : à partir de 16 ans, vous pouvez vous engager de 6 à 12 mois pour
une mission d’intérêt général. Indemnités : 580 €/mois.

Sapeur-pompier volontaire : dès 16 ans (18 ans à Marseille), vous pouvez vous engager
pour une durée de 5 ans.

Jeunes sapeurs-pompiers (JSP) : si vous avez entre 11 et 18 ans, vous pouvez suivre une formation tout au long de l’année scolaire, souvent les mercredis et/ou samedis.

Chantiers de jeunes bénévoles : dès 16 ans (parfois 14 ans), investissez-vous bénévolement
dans un projet collectif (restaurationde monuments, …) en France ou à l’étranger.

Coopératives Jeunesse de Service : elles permettent aux 16-18 ans de s’initier à la création d’une entreprise coopérative au sein de leur quartier, de leur commune, et de gagner un peu d’argent en proposant des services demandant peu de qualifications.

Bénévolat sur un festival : l’été, les festivals recherchent toujours des bénévoles (tenue de stand, pose d’affiches, distribution de flyers, ...)

Préparation du BAFA : vous pouvez, dès 17 ans, vous inscrire à la formation générale du BAFA.

X
En cours de chargement